Newsletter Juin 2020 : Les nouvelles aventures de Romain

Bonjour à tous,

L’heure est grave, l’heure est légère, on ne comprend rien et pourtant tout va bien, le pire rôde et le meilleur pulse. C’est quoi ce bordel ? La vie telle qu’elle a toujours été mais telle que nous tentions de ne pas la voir. Nous n’allons pas tout résoudre dans notre coin pour montrer aux autres comme nous n’avons pas besoin d’eux, nous allons résoudre tout ça ensemble. Sur ce chemin, nous découvrons que c’est être ensemble qui nous rend heureux et non la résolution de quoi que ce soit. Alors nous trouvons toujours de nouveaux défis pour continuer à marcher ensemble…

Sur le chemin de cet «ensemble» nous n’allons pas pouvoir tricher. J’avance lorsque je me montre devant toi, je ne peux pas te garder près de moi pour avancer sans me montrer à toi. Alors jusqu’où accepterons-nous de nous toucher, jusqu’où accepterons-nous de nous aimer, de jouer, de caresser, de mordre et d’embrasser ? La bonne fausse raison est de se reconnaître, nous regrouper pour aller vers un idéal qui pulse fort, qui excite beaucoup, qui inspire profondément, alors nous avons notre carburant de départ. Ensuite on lâche, on vit, on se souvient que si le cap est embrasant, il est le prétexte à vivre ce qui se vit maintenant. Et le maintenant me demande d’être moi y compris si mes pensées et mes actes semblent entrer en contradiction avec mon cap. Si je suis prêt à me vendre pour atteindre mon cap alors je passe à côté du trésor et je répare pour un tour. Les tours sont illimités donc pas de panique on apprend toujours un peu plus à chaque passage.

L’heure est au réseau, à la spécialisation et au réconfort. Tu peux te focaliser, te concentrer sur ce que tu préfères. Nous, les autres; nous, la vie, nous nous occupons de faire tourner le reste. Alors quel est cet essentiel sur lequel tu aimes te concentrer, quel est ce jeu qui éveille ta vitalité, vibration, jouissance, puissance et sécurité ? Sur ce sujet il va nous falloir une bonne dose de dépouillement parce qu’on adore payer nos impôts, on adore nettoyer notre intérieur et sortir les poubelles, on aime prendre soin des humains que nous sommes en renvoyant les balles que la vie nous envoie même quand elles sont fond de cour et qu’il nous faut mettre un gros coup de collier pour les atteindre. Il va nous falloir reconnaître qu’on aime le sport, qu’on aime le défi, l’enjeu et repousser les limites de ce que l’on se croyait capable ! 

Tu ne veux pas d’une vie sereine, tu ne veux pas d’une aventure sans péril, tu ne veux pas d’une vie sans merveille et sans tentation qui méritent que tu succombes, qui méritent que tu résistes, qui méritent que tu t’effondres, qui méritent que tu te transcendes…

Bon déconfinement à tous.




Laisser un commentaire