Romain Delaire

Ecrits

Bonjour à tous,

Parce que cela me semble raccord avec le moment, je vous partage en guise d’introduction un extrait du dernier texte paru sur le site :

Les petites choses, les petites peurs, les petites hontes, les petits désirs, les petites timidités, les petits courages, les petits plaisirs ; voilà les seuls choses qui demandent ton attention, ton soin et toute ta présence. Il ne t’est pas demandé d’évoluer, de réussir ou d’avoir honte de ce que tu as été. Il t’est demandé de ne rien changer. Pas une virgule, pas un mot, juste de reconnaître que tu es beau comme ça, que tu es belle comme tu ne te comprends pas, que tu l’as toujours été et qu’il n’en sera jamais autrement.

Ne change rien, avance doucement, souris de toi, cajole-toi, occupe-toi du tout petit espace sensoriel qui t’es confié et laisse tout le reste du monde s’occuper du reste du monde.

Le texte intégrale est accessible ici ⬇


Nouveau site en ligne

Le nouveau site internet est en ligne.
Ma sœur, Mégane Delaire l’a réalisé de A à Z et wahou, merci Mégane, c’est un outil qui me semble autant offrir la dimension artistique qui me tient à cœur que de vous proposer une expérience simple et professionnelle.

N’hésitez pas à me faire remonter vos remarques si vous avez des suggestions sur sa conception.


Accompagnements

Le format des accompagnements évolue. J’ai choisis d’étendre le format « 3 semaines » à un mois et son prix est maintenant à géométrie variable.

« Géométrie variable » ?

Riche de l’expérience des accompagnements en cours, j’observe comme il est précieux de définir ensemble le prix correspondant symboliquement à la valeur que tu choisis de t’octroyer pour fluidifier, traverser et faire évoluer ce dont tu me demandes de prendre soin.

Alors maintenant cette étape fera consciemment partie intégrante de la démarche dans laquelle tu choisis de t’engager en choisissant de prendre soin de toi auprès de moi.

Retrouvez les formats d’accompagnement individuels ici


Visio Voyage

En attendant de vous retrouver pour des stages en physique, les Visio voyages continuent.
Le prochain aura lieu le samedi 20 mars prochain.

Vous pouvez retrouver les détails et moyen d’inscription ici ⬇


Live

Il me plait de nous offrir un prochain rendez-vous en live sur les réseaux. Ce sera l’occasion de vous partager mon ressenti de l’instant, de répondre aux questions que vous me transmettrez et de recevoir en direct ceux qui le souhaitent.

Le rendez-vous aura lieu le lundi 22 février à 19h30 en Facebook et Youtube Live

Pour me transmettre vos questions ou souhaits de me rejoindre en live utilisez maintenant la page que l’on a dessiné à cet effet sur le site ici :

Je vous souhaite de rester près de vous.

A bientôt


Partager


Wahou ! Ça continue, ça s’accélère, ça virevolte et ça danse !

A la mesure à laquelle nos vies, nos émotions, nos repères et notre perception des réalités se transforment ; le monde, la macro-situation, les grandes trames elles aussi prennent un nouveau chemin, reviennent à elle-même, se redressent et honorent leur essentiel.

C’est un peu comme si nous avions cru que le réel n’avait toujours été et ne serait toujours qu’une fatale et  interminable fuite ascensionnelle. Mais non, c’était une ascension de montagne russe et ça y est, nous sommes au sommet. Nous amorçons la descente, l’énergie emmagasinée est maintenant libérée et il est le temps des sensations, de ressentir, de se relâcher, de rire, d’observer, de se sentir vivre et de profiter de la puissance du voyage.

Oui, nous allons mourir c’est certain, d’une manière ou d’une autre et certainement pas sous la forme et sous les compréhensions auxquelles nous pourrions nous attendre. Le tour de manège à une fin. Mais avant ça, nous allons jouir. Nous allons ressentir, aimer, contribuer, tendre la main, accepter les mains tendues, nous investir, nous engager, marcher, vivre, bâtir et recevoir le fruit de nos prières, le fruit de nos souhaits, le fruit de nos pensées pour ce monde, pour notre monde, pour le monde que tu es.

Il est aujourd’hui question de faire confiance au monde. C’est le prix à payer pour que ce monde puise en lui les ressources nécessaires pour invoquer une réalité imbibée d’un bon sens intuitif, humain, aimant et toujours enthousiaste devant l’enthousiasme. Nous sommes allés jusqu’au paroxysme de la croyance selon laquelle nous devions être d’excellents exécutants, et l’embranchement présent nous propose soit d’éteindre l’étincelle pour devenir des unités informatiques programmables, contrôlables et débranchables ; soit d’abandonner les efforts épuisants et inhumains que demande le déni de dignité, le déni de légitimité, le déni de la présence de l’architecture galactique qui te chuchote à l’oreille que tu es elle, que tu es régis par les mêmes lois qui font vivre les étoiles, synchronisent les révolutions des astres et essaiment la vie qu’entre autre tu expérimentes en tant qu’humain ici et maintenant.

Selon l’angle de ce second choix, chacun d’entre nous est à son poste, à sa juste place et les petites choses sont nos leviers de contributions, de dons et de réception. Nos élans sont nos sources de nutriments et la reconnaissance de nos besoins est notre capacité d’enrichissement.

 Les petites choses, les petites peurs, les petites hontes, les petits désirs, les petites timidités, les petits courages, les petits plaisirs ; voilà les seuls choses qui demandent ton attention, ton soin et toute ta présence. Il ne t’est pas demandé d’évoluer, de réussir ou d’avoir honte de ce que tu as été. Il t’est demandé de ne rien changer. Pas une virgule, pas un mot, juste de reconnaître que tu es beau comme ça, que tu es belle comme tu ne te comprends pas, que tu l’as toujours été et qu’il n’en sera jamais autrement.

Ne change rien, avance doucement, souris de toi, cajole-toi, occupe-toi du tout petit espace sensoriel qui t’es confié et laisse tout le reste du monde s’occuper du reste du monde.

C’est courageux, ambitieux et généreux d’être venu ressentir et incarner ce que ce monde avait besoin de purger, de soigner et de sublimer. Souviens-toi de qui tu es, souviens-toi d’où tu viens, souviens-toi que tu t’aimes, souviens-toi que tu aimes vivre cette vie, souviens-toi que c’est ton choix, souviens-toi que tu es venu pour vivre ce qu’il se produit maintenant sur cette planète.

Merci


Partager


Documentaire, complotisme et nouveau monde
Le documentaire qui fait fureur met en évidence que le gouvernement, les …
Réseau et dépendance affective
Elle est belle, elle est puissante, elle est grisante l’énergie que la …
Ne me protège pas
Je te sens, je te sais, je nous vois. Je te vois, …
Action ou contemplation ?
Thérapie ou coaching, méditation ou mouvement, être ou faire ?  Mon cœur …
Laisse la vie courir après toi
Tu as été éduqué et domestiqué à te battre pour obtenir. Tu …
Addictions
Vivre humain ici est une vie de besoins. Une vie de besoins …
Silence
Silence avant le grand saut. Silence de la vie qui pousse. Silence …
Caca magique
Et si on devait protéger la planète ? Et si on devait …
Psychose collective et vérité intime
Il y a ce que l’on dit de l’humain, de la société, …
Laisse vivre les Hommes
Les Hommes mentent, salissent, construisent, embrassent, abusent, volent et créent.  Les Hommes …
Tu es perdu
Oui ça bouge. Tu t’offres de la sincérité. Tu t’offres de te …
Héritage
Te crois-tu trop incapable que tu souhaites te rassurer par tes lois …
Danse avec le temps
Souviens-toi lorsque nous étions enfants. Souviens-toi lorsqu’en début d’après-midi nous allions jouer. …
Mourir
Ça veut dire quoi mourir ? Qu’est-ce qui meurt ? Qui est-ce …
Ce gamin qui chante en moi
Ce gamin qui chante en toi c’est ce que tu es dans …
Tu n’es pas créateur
On a eu la vague du « retrouve ton pouvoir créateur » …
Arrête de te la péter
Ce que tu perçois, ce que tu comprends n’est jamais vrai. Ce …
Tu es belle
Quelle est cette extériorité que tu tentes d’amadouer, de juguler, de domestiquer …
Tu es chez toi
Prendre du recul, relativiser, voir le verre à moitié plein, positiver, se …
Je t’aime mon fils
Je ressens cette douleur. Je communie avec ta peine. Je suis en …

Bonjour à tous,

Bon voyage 2021 à chacun d’entre vous.

Comme chacune des aventures que nous entreprenons, 2021 sera ce que nous en ferons. A nous de profiter de ce que ce cycle est, de nous laisser toucher et enseigner, ou de tenter de force d’en faire ce que nous croyons qu’il devrait être ! Choisis ton camp…

Je ne reprends pas le rythme hebdomadaire des live Questions / Réponses. Ces rendez-vous ne font plus suffisamment crépiter mon envie. Au gré de mon inspiration je vous proposerai les publications et rendez-vous qui me semblent servir le travail de fond qui m’amuse et me transforme : l’accompagnement que je vis avec vous en individuel et en groupe tout au long de l’année.

Le mouvement de ces derniers mois fait évoluer ma pratique vers une définition de l’accompagnement qui devient un travail d’équipe. Comme je le branche régulièrement en séance, le type d’expertise que je développe est appelé à prendre sa place non plus uniquement comme une aide ponctuelle pour sortir de la noyade ceux qui coulent mais comme un conseil inspirant, avisé et alignant en soutien de toutes entreprises à toutes étapes.

Lorsque nous avons à gérer du juridique nous faisons appel à un avocat ou un juriste, lorsque nous devons aligner une comptabilité nous faisons appel à un comptable (…) et bien nous avons le droit d’assumer de faire équipe avec quelqu’un dont c’est le talent  lorsque nous avons besoin de revenir à nous, de rester près de nous et d’être confronté à notre vision et notre essentiel.

Cette approche est une nouveauté dans notre sphère, mais est une évidence dans d’autres sphères. Plus vous vous autorisez à vous entourer et à valoriser le talent de ceux qui vous inspirent, plus vous êtes impacté, inspiré et vous-même sollicité et valorisé pour apporter la créativité qui est la vôtre.

Le temps de la compétition, du tirage de couverture et de l’idée selon laquelle « ce que l’autre gagne je le perds » est révolu. Ce puissant dogme qui domestique les esclaves à se battre entre eux dans l’enclos n’a plus cours lorsque nous franchissons les clôtures du domaine du maître. En ces lieux l’entraide, la coopération, l’humilité quant à nos limites et la reconnaissance  des talents des autres sont vitaux. Nous ne pouvons aller seul que lorsque nous n’assumons pas que le système du maître s’occupe du cadre pour nous. Nous allons ensemble lorsque nous assumons de prendre en main les responsabilités du soin, du respect et de la fécondité de notre territoire.

Le prochain Visio Voyage aura lieu samedi 6 février. Pour vous inscrire écrivez-moi à l’adresse romaindelaire46@gmail.com

La voie est libre, prenons notre temps, nous sommes condamnés à être heureux !

A bientôt


Partager



Bonjour à tous,

Quelle année ! Alors que les astres peuvent difficilement être plus explicites quant à leur alignement, que reste-t-il aux humains de cette planète quant à leurs choix, leur voie, leur vie, leurs rêves ?

Cette année, cette utopie que beaucoup d’entre nous avaient accepté de ne plus voir de leurs yeux, cet éden qu’ils avaient accepté de faire vibrer en eux, par eux et en nous s’est matérialisé comme l’opportunité de pulser nos couleurs, notre singularité, nos valeurs et nos rêves comme jamais auparavant.

Sentez, respirez, réalisez que les possibles collectifs, l’impact de l’individu et votre marge de manœuvre individuelle n’ont jamais été aussi déterminants, puissants et prometteurs. Il est le temps d’être, il est le temps de pleurer, il est le temps de rire, d’aimer et de chérir le sacré qui fait de vous des humains. Le « faire » est à votre service, il s’exécute au gré de votre sincérité à être ce qui vous habite.
Tenez votre poste, alimentez ce qui soulève votre joie et reposez-vous. Il ne vous est demandé que d’être, rien de plus !

Merci de vos présences, merci de vos partages, merci pour ces aventures incroyables, merci de vos témoignages, vos gestes, votre confiance, votre tendresse et vos enseignements. Ça m’est essentiel que de partager avec vous le fruit de cette magie par laquelle la vie me surprend, me cajole, m’enseigne et me nourrit. Vous m’offrez la possibilité de transmettre et pour ça, infiniment merci.

Cette année, les astres se sont aussi alignés à mon niveau puisque grâce au talent de Romain Cas (Page : Romain Cas – Poète & Musicien), nous pouvons vous offrir cette collaboration que nous façonnons depuis quelques semaines.
« Silence » est notre cadeau, notre prière, notre témoignage de gratitude devant cette humanité que nous aimons profondément en nous et autour de nous.

Instruments et composition : Romain Cas
Texte et voix : Romain Delaire
Montage image : Mégane Delaire


Live

Le prochain Live Questions / Réponses aura lieu le lundi 4 janvier sur ma chaine Youtube et facebook.

Ça ne fait que commencer…
Joyeuses fêtes




Bonjour à tous,

Après avoir regardé le documentaire qui fait tant parler de lui en ce moment, m’est venu l’angle de vue suivant.

Je suis heureux de vous offrir ces mots ⬇


Visio Voyage

Le groupe du samedi 28 novembre prochain est complet. J’ai ouvert une nouvelle date pour un nouveau voyage.

Les inscriptions pour le samedi 12 décembre prochain sont donc ouvertes.

Pour rappel, les Visio Voyages se font en format webinaire sur une journée de 10h à 18h. Vous trouverez les infos pratiques ici, pour vous inscrire envoyez moi un mail à romaindelaire46@gmail.com


Accompagnements individuels

 Les coachings sur mesure continuent de produire de merveilleuses éclosions. Si vous vous sentez appelé à créer, appelé à gravir une montagne, à vous libérer de chaînes ou avez besoin de revenir à vous, cette formule intensive est sur mesure pour ressentir une présence réconfortante et stimulante.

 La séance individuelle est toujours au prix de 50€, si vous sentez le besoin de tester, d’être inspiré ou avez besoin d’un conseil ou d’un point de vue sur une situation précise on prendra le temps de respirer l’enjeu de l’instant et de trouver le plaisir de jouer le jeu qui nous est offert.


Les lives hebdomadaires

Les lives Questions / Réponses continuent d’avoir lieu le lundi de chaque semaine sur ma chaine Youtube et facebook.

Vous pouvez me transmettre vos questions par mail et / ou me rejoindre directement en visio pour partager ce que vous souhaitez qu’on soigne ensemble.

Le prochain aura lieu lundi 23 novembre à 19h.

Voici le dernier en date ⬇

Usez des énergies matérielles et immatérielles à votre disposition.
Offrez-vous ce qui est beau, digne et enthousiasmant à vos yeux, la vie recevra le signal du respect que vous vous octroyez et vous traitera ainsi selon cette vibration.




Le documentaire qui fait fureur met en évidence que le gouvernement, les institutions et autres sphères économiques, financières ou pharmaceutiques ne marchent pas complétement pour notre intérêt. Sans blague !

En fait, même votre voisin, votre conjoint, votre famille et vos proches ne marchent pas pour votre intérêt. La vie est ainsi faite que soit vous nourrissez votre intérêt, vous le nourrissez de votre instinct, de votre ambition, de votre amour et de votre vision ; vous le faite  vivre, grandir et briller jusqu’à ce que d’autres y voient leur intérêt, soit rien.

Personne ne va et ne peut faire exister ce qui vibre en toi. Et pour que d’autres un jour t’aident d’une manière ou d’une autre il va falloir d’abord croire en toi, pour toi. C’est une autre manière de dire que si tu ne commences pas par aimer toi-même ce que tu es, tu n’inspireras personne à t’aimer.

Le deuxième point est intriqué au premier : lorsque tu affectes de l’énergie à pointer du doigt, t’offusquer ou discuter les erreurs des autres, tu ne fais que nourrir du néant et attirer à toi ceux qui veulent se battre contre quelqu’un d’autre qu’eux même pour ne pas se regarder dans leur miroir et apprendre. Le monde de ceux qui font s’en fou. Ce n’est que lorsque tu seras fatigué de critiquer les autres que tu seras bien obligé de t’atteler à ce que tu cherchais à éviter : mettre au monde ce qui vit en toi.

Donc oui les gouvernements, les organisations, les sociétés commerciales, les médias, ton voisin et ta mère se trompent en partie mais ils font ce qu’ils peuvent avec ce qu’ils comprennent et perçoivent. Pour pouvoir se tromper il faut avoir osé, il faut s’être élancé et accepter d’apprendre (même inconsciemment). C’est « bateau » mais c’est en se trompant qu’on apprend. Alors si tu perçois quelque chose dont ce monde a besoin, mets le au monde et façonne le jusqu’à ce qu’il soit évident pour nous que tu réponds à un besoin précieux. Avant ça, ferme ta gueule, rumine, crise, vis ton vide, accepte de ressentir sans comprendre ni savoir, et laisse venir l’idée à partir de laquelle tu suivras ton fil d’Ariane jusqu’à accoucher de, et faire vivre ton rêve.

Enfin, pour ceux à qui ça parlera, l’instant est brûlant, les mouvements intérieurs comme extérieurs sont intenses, le changement est palpable et il est parfois difficile de saisir si nous allons vers un cauchemar ou un rêve. Ce n’est pas vraiment le moment de statuer ou plutôt ce n’est pas le sujet : « la vie est toi, elle dessine ce qui est et sera le plus à même de t’offrir de te rencontrer, de te reconnaître et de te toucher » ; donc comprendre, maitriser et « stratégiser » n’est pas le sujet. Laisse se battre ceux qui en ont besoin, laisse se produire et se vivre les effusions de l’instant, concentre-toi sur toi. Soigne ton environnement immédiat, ce qui vit en toi à chaque instant, ce qui vit en ton corps, soigne la beauté de l’endroit dans lequel tu vis, soigne la fluidité et la sincérité des relations que tu lies avec les pierres, les plantes, les animaux, les humains et toutes les autres formes de consciences de ton environnement. De cette manière, lorsque le temps de construire viendra, tu seras ce sur quoi pourra renaître le monde qui s’effondre.

Le temps des sensibles est venu. Les guerriers ont besoin des sorcières. Le masculin a besoin de son féminin. Le temps d’honorer le simple, le fragile, le lent et la foi apporte et apportera l’énergie qu’il manque au masculin pour mettre sa puissance au service de ce qui est sacré en son cœur.


Partager


Wahou !
A la mesure à laquelle nos vies, nos émotions, nos repères et …
Réseau et dépendance affective
Elle est belle, elle est puissante, elle est grisante l’énergie que la …
Ne me protège pas
Je te sens, je te sais, je nous vois. Je te vois, …
Action ou contemplation ?
Thérapie ou coaching, méditation ou mouvement, être ou faire ?  Mon cœur …
Laisse la vie courir après toi
Tu as été éduqué et domestiqué à te battre pour obtenir. Tu …
Addictions
Vivre humain ici est une vie de besoins. Une vie de besoins …
Silence
Silence avant le grand saut. Silence de la vie qui pousse. Silence …
Caca magique
Et si on devait protéger la planète ? Et si on devait …
Psychose collective et vérité intime
Il y a ce que l’on dit de l’humain, de la société, …
Laisse vivre les Hommes
Les Hommes mentent, salissent, construisent, embrassent, abusent, volent et créent.  Les Hommes …
Tu es perdu
Oui ça bouge. Tu t’offres de la sincérité. Tu t’offres de te …
Héritage
Te crois-tu trop incapable que tu souhaites te rassurer par tes lois …
Danse avec le temps
Souviens-toi lorsque nous étions enfants. Souviens-toi lorsqu’en début d’après-midi nous allions jouer. …
Mourir
Ça veut dire quoi mourir ? Qu’est-ce qui meurt ? Qui est-ce …
Ce gamin qui chante en moi
Ce gamin qui chante en toi c’est ce que tu es dans …
Tu n’es pas créateur
On a eu la vague du « retrouve ton pouvoir créateur » …
Arrête de te la péter
Ce que tu perçois, ce que tu comprends n’est jamais vrai. Ce …
Tu es belle
Quelle est cette extériorité que tu tentes d’amadouer, de juguler, de domestiquer …
Tu es chez toi
Prendre du recul, relativiser, voir le verre à moitié plein, positiver, se …
Je t’aime mon fils
Je ressens cette douleur. Je communie avec ta peine. Je suis en …

Bonjour à tous,

Gabriel Cohergne m’a rendu visite courant septembre pour parfaire ses recherches. A travers sa chaine Origo interviews, il rencontre ceux qui l’inspirent pour recueillir leurs points de vues et leurs sensibilités.

Je suis heureux de vous offrir le fruit de cette rencontre


Un nouveau Visio Voyage le samedi 28 novembre

Le samedi 28 novembre prochain une nouvelle journée de Visio Voyage est disponible aux inscriptions.

Je tiens à remercier les participants du dernier voyage qui a eu lieu le 31 octobre. Ces moments sont fragiles, puissants et transformateurs. J’y vois les prémisses d’une nouvelle manière de vivre l’émulation à laquelle nous aspirons.
 Pour rappel, les Visios Voyages se font en format webinaire sur une journée de 10h à 18h. Vous trouverez les infos pratiques ici, pour vous inscrire envoyez moi un email à romaindelaire46@gmail.com


Les lives hebdomadaires

Les lives Questions / Réponses continuent d’avoir lieu le lundi de chaque semaine sur ma chaine Youtube et facebook.

Vous pouvez me transmettre vos questions par mail et / ou me rejoindre directement en visio pour partager ce que vous souhaitez qu’on soigne ensemble.

Voici le dernier en date ⬇


Le monde change, nous changeons, les révolutions extérieures sont à l’image de nos révolutions intérieures.
Heureux de vivre ce voyage prés de vous.




Bonjour à tous,

Voilà un message sur les énergies du moment que je suis heureux de vous offrir.

La séance à 50€

Dans ce nouveau contexte de pression sociétale j’ai décidé de renouveler l’offre de la séance à 50€. Donc si vous avez besoin de faire un point, de prendre soin de vous ou juste de vous offrir une inspiration, on y plonge ensemble. 


Un nouveau Visio Voyage le samedi 31 octobre

 Organisé sur une journée de 10h à 13h, pause repas, puis de 14h à 18h, le Visio Voyage se fait à distance en réunion via le logiciel Zoom. Limité à un groupe de 5 participants, le voyage a vocation à traiter et fluidifier tes interrogations et problématiques conscientes, tout en ouvrant et stimulant reconnaissance et expression de ta propre singularité parmi les humains. 

En pratique, il te faut télécharger la version gratuite du logiciel Zoom (sur ordinateur ou smartphone), je te transmets le lien vers la « salle de réunion » le jour j.

Le prix de la journée est de 150€ par participant. 
Pour t’inscrire envoie moi un email à l’adresse romaindelaire46@gmail.com


Les lives Questions / Réponses

Je suis à nouveau passé à un rythme hebdomadaire des lives Questions / Réponses.
Vous pouvez donc me retrouver tous les lundis soir à partir de 19h sur ma chaîne Youtube

Vous pouvez toujours me transmettre vos questions avant par email ou pendant via le chat Youtube, mais si vous le souhaitez, vous pouvez également me rejoindre pendant le live visio (via le logiciel Zoom) pour partager votre question et recevoir en direct mon ressenti. 


Les derniers écrits

L’ heure est unique, le monde change, on le voit, on le sent.
Le fruit de nos prières nous est offert.
Prenons soin de nous, le reste se fait. 




Elle est belle, elle est puissante, elle est grisante l’énergie que la synergie de la toile du réseau humain est capable d’invoquer. Mais elle est très semblable au fil sur lequel le couple danse entre cercles vicieux et vertueux.

En pratique, la synergie de réseau décuple la puissance comme la réalité viscérale de notre rapport aux autres. Dans un couple tu peux te vendre que l’autre se trompe, qu’il lui manque quelque chose pour te comprendre et te reconnaître. Dans un réseau tu te retrouves avec plusieurs humains qui t’aiment et te détestent, qui t’admirent et te méprisent, qui veulent ta place et ont peur de perdre la leur, qui se sentent plus et moins fort en ta présence et peuvent te croire nécessaire à leur vie ou se croire capables de t’écraser (…). Alors, lorsque trop de miroirs te renvoient les mêmes résonances, il devient de plus en plus compliqué de plaider l’insuffisance ou l’incompréhension des autres, il devient de plus en plus compliqué de résister à autant de démons. Ton salut n’a alors plus d’autre voie que celle de ta souveraineté intérieure, celle de ton respect de toi dans des mesures qui jusque-là étaient inconnues. Une reconfiguration nouvelle, un apprentissage nouveau, une mue qui donne le sentiment de ne plus savoir être, l’impression de devoir tout réapprendre, un impératif de présence, de sur-mesure et d’invention dans l’instant.

Dans une synergie de groupe comme dans un couple, la puissance perçue de l’amour qui pulse tente le dépendant affectif de vouloir protéger et entretenir le mouvement. Et là c’est carnage, surenchère, décalage, souffrance, impuissance et lourde fatigue que de se rendre responsable d’un mouvement qui ne dépend pas de soi et n’en dépendra jamais. Alors je vois que je ne veux pas jouir de ce que je vis, je veux fortifier et protéger ce qui est apparu par magie et disparaîtra de la même manière. J’oublie de surfer l’intensité d’un tempo qui me berce pour me lever devant l’océan et tenter de l’ordonner… T’imagines la gueule amusée mais implacable de l’océan devant mon orgueil ?!

Le système de réseau est une créature qui apparaît d’un amalgame spontané d’humains souhaitant marcher un temps dans une direction. C’est une armée animée d’un désir commun qui émerge à partir de rien ! Cette machine alors en mouvement va vivre sa propre vie, se nourrir de ceux qui lui servent et rejeter ceux qui ne lui sont plus utiles. Cette bête à l’image des règnes minéral, végétal et animal n’a pas d’autre morale que son désir. Alors notre tendance à vouloir nous porter et nous protéger les uns les autres devient un obstacle, une source de souffrance profonde si on ne lui reconnaît pas son anachronisme à l’échelle globale et son non-sens à l’échelle individuelle (évidement que sortir d’un groupe n’est pas une mise à mort mais un mouvement naturel que le vivant qui nous entoure nous enseigne à toutes les échelles).

La lame de fond de mon travail en individuel comme en groupe renvoie à activer en nous cette ressource maintenant disponible. Il est maintenant possible pour nous de voguer de réseau en réseau pour puiser ce qui nous amuse, ce qui nous nourrit en tant qu’individu tout en sentant le moment d’entrer comme de sortir de chaque danse. Nous n’avons pas à nous assurer de notre utilité dans chaque réseau, notre présence dans le réseau justifie en soi notre utilité que nous la cernions ou non. Notre job est de profiter des guerres et des paix vécues dans le réseau pour nous nourrir et continuer notre route vers les désirs de demain.

Nous sommes des astres en mouvement dans cet univers. Nous voguons de systèmes solaires en galaxies. A chaque nouveau système visité nous sommes influencés par les attractions et répulsions des astres en présence qui vont alimenter notre énergie et influencer notre inertie pour finir par nous éjecter vers de nouveaux voyages, de nouvelles étoiles, de nouvelles galaxies. Le voyage est intersidéral, l’expérience est intime, la sécurité est intérieure, le désir est moteur.

Crédit Photo Audrey Sinet


Partager


Wahou !
A la mesure à laquelle nos vies, nos émotions, nos repères et …
Documentaire, complotisme et nouveau monde
Le documentaire qui fait fureur met en évidence que le gouvernement, les …
Ne me protège pas
Je te sens, je te sais, je nous vois. Je te vois, …
Action ou contemplation ?
Thérapie ou coaching, méditation ou mouvement, être ou faire ?  Mon cœur …
Laisse la vie courir après toi
Tu as été éduqué et domestiqué à te battre pour obtenir. Tu …
Addictions
Vivre humain ici est une vie de besoins. Une vie de besoins …
Silence
Silence avant le grand saut. Silence de la vie qui pousse. Silence …
Caca magique
Et si on devait protéger la planète ? Et si on devait …
Psychose collective et vérité intime
Il y a ce que l’on dit de l’humain, de la société, …
Laisse vivre les Hommes
Les Hommes mentent, salissent, construisent, embrassent, abusent, volent et créent.  Les Hommes …
Tu es perdu
Oui ça bouge. Tu t’offres de la sincérité. Tu t’offres de te …
Héritage
Te crois-tu trop incapable que tu souhaites te rassurer par tes lois …
Danse avec le temps
Souviens-toi lorsque nous étions enfants. Souviens-toi lorsqu’en début d’après-midi nous allions jouer. …
Mourir
Ça veut dire quoi mourir ? Qu’est-ce qui meurt ? Qui est-ce …
Ce gamin qui chante en moi
Ce gamin qui chante en toi c’est ce que tu es dans …
Tu n’es pas créateur
On a eu la vague du « retrouve ton pouvoir créateur » …
Arrête de te la péter
Ce que tu perçois, ce que tu comprends n’est jamais vrai. Ce …
Tu es belle
Quelle est cette extériorité que tu tentes d’amadouer, de juguler, de domestiquer …
Tu es chez toi
Prendre du recul, relativiser, voir le verre à moitié plein, positiver, se …
Je t’aime mon fils
Je ressens cette douleur. Je communie avec ta peine. Je suis en …

Bonjour à tous,
Depuis ce mois de juillet  je vous propose un nouveau format que j’appelle Visio Voyage.

Ça se fait sur une journée via le logiciel Zoom (gratuit) de 10h à 18h avec une pause de 13h à 14h.
Ce voyage est l’occasion de recevoir des réponses à vos questions, des reflets de vous qui demandent à être honoré, des perspectives du potentiel prêt à être exprimé et une communion avec le groupe humain ou l’expérience de l’énergie dont vous pouvez vous nourrir en recevant ce que l’humanité vous enseigne à votre sujet.

Les prochains voyages auront lieu le 31 juillet, le 7 août et le 14 août.

Le prix de la journée est de 100€ par participant.

Envoyez moi un mail (romaindelaire46@gmail.com) pour réserver votre place.


Nouveaux textes

Ces dernières semaines m’ont imposés l’écriture des messages qui suivent. 
Enjoy !
Ne me protège pas /Horreur, Malheur ! /Réseau et dépendance affective 


Les lives Questions / Réponses

Chaque mercredi en fin de journée je suis en live sur facebook accompagné ou non pour partager autour des questions qui vous touchent.

Je serai donc ce mercredi en live facebook sur mon compte: Romain Delaire, à partir de 19h accompagné de Samuel Hannibal.
Nous serons présents pour partager avec vous mais sous un nouveau format sur ma chaîne. En effet nous vous recevrons directement en visio. Pour ce faire envoyez-moi un message en mp facebook ou un mail lorsque le live aura commencé et lorsque votre tour sera venu je vous enverrai le lien zoom qui vous permettra de nous rejoindre.

Rendez-vous donc mercredi à 19h sur mon compte Romain Delaire.

Revoir les derniers lives Questions / Réponses :
Avec Célia Ribatet – Live Questions Réponses du 2 juillet 2020
Avec Gaelle Thieltgen – Live Questions Réponses du 8 juillet 2020Avec Laurianne Brouze-Cabanes – Live Questions Réponses du 15 juillet 2020


Le jeu n’est plus de projeter ce que vous comprenez de ce que vous croyez devoir devenir, le jeu est de découvrir, ressentir, exprimer et donc incarner le personnage de l’instant. La cohérence est un obstacle, la compagnie du non-sens est bon signe et la liberté de rester ou de partir au gré de votre seule autorité est salvatrice.

 Je vous embrasse fort




Je te sens, je te sais, je nous vois. Je te vois, tes forces, ta grâce et tes doutes. Je vois tes élans, je vois ton courage, je vois ton feu, je vois ton avenir, je vois tes fractures.

Je te vois me voir. Je me vois t’étourdir, je te vois m’admirer, je te vois me désirer, je te vois te faire peur, te faire mal, je te vois me voir souffrir, je te vois me regarder me perdre et me retrouver sans jamais savoir par où et comment.

Je nous vois apercevoir l’iceberg sur lequel nous nous sommes déjà fracassé et je nous sens nous crisper, je sens nos angoisses et nos psychoses qui prennent place. Elles hurlent, elles demandent du connu, de la sécurité, elles agitent la peur de devenir fou et de mourir. Les adolescents brisés nous montrent que nous n’avons pas réussi à les oublier, les traumas d’hier s’engouffrent par cette brèche et sont le sel qui embrase la plaie qu’on avait cru disparu.

Je t’aime, et je ne sais plus ce que ça veut dire. Je t’aime et ça ne promet tellement rien. Je t’aime et je ne sais pas où ça mène.

Je t’aime et rien de ce que tu fais ne peut le changer. Je t’aime et aucun de tes manquements ne peut le changer. Je t’aime et je rage de ne rien pouvoir pour toi. Je t’aime et je sens déjà ce que ta disparition lèvera en moi. Je t’aime et je sais que mon cœur se brisera lorsque nous nous oublierons.

Je t’aime et je te vois sentir mes blessures, mes handicaps et ma fébrilité. Je te sens souffrir de me regarder en équilibre rire, danser et faire comme si je n’étais pas à chaque instant au bord du gouffre. Pourtant, tu sais, depuis le début je joue avec l’extinction définitive, depuis le début je suis un funambule qui laisse la mort et la vie l’animer à leur guise. Depuis le début je m’effondre et je me relève toujours plus beau. Ne me protèges pas, même si j’ai peur, même si je hurle à l’aide, ne me protèges pas. En fait je sais faire, je sais marcher, je sais vivre. Même si je l’oublie ne me protèges pas. Même si je m’oublie ne t’oublies pas.

Tu vas briller comme tu ne sens pas encore ce que ce mot peut vouloir dire. Tu vas aimer comme tu ne sais pas encore que c’est possible. Tu vas respirer comme tu ne sais pas que tu es capables. Je regarderai ce spectacle avec joie et je saurai ce spectacle sans le voir si mes yeux n’y sont pas invités. Qu’importe, nous rirons, nous pleurerons et nous oublierons.

Je t’aime et c’est marqué pour l’éternité sur une petite ligne du livre de cet univers. J’ai lu cette ligne, j’ai trouvé cette ligne cachée en petit caractères dans le chapitre de cette galaxie. J’ai déjà gagné, c’est incroyable que cette ligne m’ait trouvée. Merci d’avoir traversé les espaces et les temps jusqu’à moi, merci de t’être souvenu, merci d’exister.

J’me laisse aller avec toi, toi, toi, toi, toi…


Partager


Wahou !
A la mesure à laquelle nos vies, nos émotions, nos repères et …
Documentaire, complotisme et nouveau monde
Le documentaire qui fait fureur met en évidence que le gouvernement, les …
Réseau et dépendance affective
Elle est belle, elle est puissante, elle est grisante l’énergie que la …
Action ou contemplation ?
Thérapie ou coaching, méditation ou mouvement, être ou faire ?  Mon cœur …
Laisse la vie courir après toi
Tu as été éduqué et domestiqué à te battre pour obtenir. Tu …
Addictions
Vivre humain ici est une vie de besoins. Une vie de besoins …
Silence
Silence avant le grand saut. Silence de la vie qui pousse. Silence …
Caca magique
Et si on devait protéger la planète ? Et si on devait …
Psychose collective et vérité intime
Il y a ce que l’on dit de l’humain, de la société, …
Laisse vivre les Hommes
Les Hommes mentent, salissent, construisent, embrassent, abusent, volent et créent.  Les Hommes …
Tu es perdu
Oui ça bouge. Tu t’offres de la sincérité. Tu t’offres de te …
Héritage
Te crois-tu trop incapable que tu souhaites te rassurer par tes lois …
Danse avec le temps
Souviens-toi lorsque nous étions enfants. Souviens-toi lorsqu’en début d’après-midi nous allions jouer. …
Mourir
Ça veut dire quoi mourir ? Qu’est-ce qui meurt ? Qui est-ce …
Ce gamin qui chante en moi
Ce gamin qui chante en toi c’est ce que tu es dans …
Tu n’es pas créateur
On a eu la vague du « retrouve ton pouvoir créateur » …
Arrête de te la péter
Ce que tu perçois, ce que tu comprends n’est jamais vrai. Ce …
Tu es belle
Quelle est cette extériorité que tu tentes d’amadouer, de juguler, de domestiquer …
Tu es chez toi
Prendre du recul, relativiser, voir le verre à moitié plein, positiver, se …
Je t’aime mon fils
Je ressens cette douleur. Je communie avec ta peine. Je suis en …

Bonjour à tous,

L’heure est grave, l’heure est légère, on ne comprend rien et pourtant tout va bien, le pire rôde et le meilleur pulse. C’est quoi ce bordel ? La vie telle qu’elle a toujours été mais telle que nous tentions de ne pas la voir. Nous n’allons pas tout résoudre dans notre coin pour montrer aux autres comme nous n’avons pas besoin d’eux, nous allons résoudre tout ça ensemble. Sur ce chemin, nous découvrons que c’est être ensemble qui nous rend heureux et non la résolution de quoi que ce soit. Alors nous trouvons toujours de nouveaux défis pour continuer à marcher ensemble…

Sur le chemin de cet «ensemble» nous n’allons pas pouvoir tricher. J’avance lorsque je me montre devant toi, je ne peux pas te garder près de moi pour avancer sans me montrer à toi. Alors jusqu’où accepterons-nous de nous toucher, jusqu’où accepterons-nous de nous aimer, de jouer, de caresser, de mordre et d’embrasser ? La bonne fausse raison est de se reconnaître, nous regrouper pour aller vers un idéal qui pulse fort, qui excite beaucoup, qui inspire profondément, alors nous avons notre carburant de départ. Ensuite on lâche, on vit, on se souvient que si le cap est embrasant, il est le prétexte à vivre ce qui se vit maintenant. Et le maintenant me demande d’être moi y compris si mes pensées et mes actes semblent entrer en contradiction avec mon cap. Si je suis prêt à me vendre pour atteindre mon cap alors je passe à côté du trésor et je répare pour un tour. Les tours sont illimités donc pas de panique on apprend toujours un peu plus à chaque passage.

L’heure est au réseau, à la spécialisation et au réconfort. Tu peux te focaliser, te concentrer sur ce que tu préfères. Nous, les autres; nous, la vie, nous nous occupons de faire tourner le reste. Alors quel est cet essentiel sur lequel tu aimes te concentrer, quel est ce jeu qui éveille ta vitalité, vibration, jouissance, puissance et sécurité ? Sur ce sujet il va nous falloir une bonne dose de dépouillement parce qu’on adore payer nos impôts, on adore nettoyer notre intérieur et sortir les poubelles, on aime prendre soin des humains que nous sommes en renvoyant les balles que la vie nous envoie même quand elles sont fond de cour et qu’il nous faut mettre un gros coup de collier pour les atteindre. Il va nous falloir reconnaître qu’on aime le sport, qu’on aime le défi, l’enjeu et repousser les limites de ce que l’on se croyait capable ! 

Tu ne veux pas d’une vie sereine, tu ne veux pas d’une aventure sans péril, tu ne veux pas d’une vie sans merveille et sans tentation qui méritent que tu succombes, qui méritent que tu résistes, qui méritent que tu t’effondres, qui méritent que tu te transcendes…

Bon déconfinement à tous.