A mon tour de témoigner

Merci d’avoir si bien contribué à (r)éveiller les « parts » qui dormaient en moi.
Merci d’avoir donné du sens.
Merci pour ta simplicité.
Merci pour ta justesse.
Merci pour ton authenticité.
Merci pour ta franchise et ton honnêteté.
Merci pour ton humour.
Merci car grâce à tout cela tu m’as donné les clés de la porte de la forteresse et en ouvrant cette porte j’ai lu :  » je m’autorise à être celle que je suis et complètement », entre parenthèses dessous était ajouté :  » et on en a rien à foutre »
Chers tous, foncez voir/appeler Romain les yeux fermés…