Il y a ceux qui y étaient ! Et les autres…

Franchement, comme je t’ai dit, pas spécialement emballé après la conférence du jeudi, mais absolument impressionné désormais.

J’ai adoré ton positionnement et ton animation de l’atelier, tes inquiétudes qui pouvaient transparaître par moment, ton implication de tout ton être (particulièrement jouissif pour moi de vivre cela de tout près), tes prises de risques, ton courage (tu ne t’es jamais défilé ! respect !), ton adaptation, …

Bien sûr, un petit côté branleur par moment, qui pouvait m’agacer, mais tellement assumé ! J’adore !

Je t’ai trouvé particulièrement attentif à moi. Je ne me l’explique pas trop (mais, sûrement qu’on s’en fout !), mais j’en suis touché.

Pendant 2-3 jours après l’atelier, je suis resté perché, envahi d’émotions pleines et contradictoires.

Déjà, des changements se sont opérés : une réaction inédite de ma part, j’ai fait confiance à mon ressenti pour refuser de travailler avec une personne que je ne sentais pas…

Il est également assez amusant de voir comme il est difficile de raconter l’expérience. Les échanges pendant l’atelier se font à un niveau sensoriel et émotionnel. Florent et moi étions un peu secs pour rapporter nos sensations du week-end à nos amis. Pour ma part, un peu par timidité et protection de mon intimité, mais surtout que la connexion au cérébral pour verbaliser l’émotionnel et le ressenti mémorisé de manière plus ou moins inconsciente n’est pas si aisée…

Et tout cas, je suis enthousiaste et encourage mes proches à participer à un éventuel prochain atelier.

Il y a ceux qui y étaient ! Et les autres… 😉

Je t’embrasse et te remercie du fond de mon ventre !