Tu m’a montré que j’étais capable de faire face à mes plus grandes peurs

Pas évident de mettre des mots sur l’expérience sans la réduire tellement elle fut riche, intense, bouleversante, remuante.

Il me semble qu’on ne peut ressortir d’un voyage avec toi sans avoir été touché. Par le biais du jeu auquel tu nous a invité, j’ai eu la sensation d’avoir été marquée au fer chaud au plus profond de mon être, celui de la Vérité qui nous amène à regarder nos différentes facettes, à les embrasser, puis (plus difficile!) à en jouir. J’y ai découvert la puissance de l’Amour que l’on offre et que l’on s’offre, quand on permet à nos tripes de s’exprimer.

J’y ai découvert la plus belle forme d’aimer, celle d’être honnête, avec Soi, avec l’Autre.

Tu m’a montré que j’étais capable de faire face à mes plus grandes peurs, non sans vaciller mais sans en mourir.

Après ce week-end, je me sens plus légère, comme si j’avais pu me dépouiller de vieilles peaux trop lourdes à porter, notamment celle de l’espoir que tu m’as aidé à relâcher.

Tu as été magnifique, dans ton rôle de grand frère à la fois rassurant, perturbant et impertinent.

Merci du fond du cœur Romain pour ton énorme implication, ta compassion, ton amour, ton humilité…